Proposition de stage Master2 sur les récifs artificiels de la baie du Prado

Etude de la colonisation benthique des récifs artificiels de la baie du Prado (Marseille)

Master 2 : Stage rémunéré (indemnités de stage)

Résidence administrative : GIS Posidonie, Campus de Luminy, MIO-Institut Pythéas, OCEANOMED, bâtiment IOA, 13288 Marseille Cedex 09
Lieu de réalisation du stage : locaux du GIS Posidonie à Marseille
Durée et période du stage : 6 mois à réaliser entre janvier et août 2020
Encadrante : Elodie Rouanet

Dans le cadre de l’opération RECIFS PRADO, la Ville de Marseille s’est dotée d’une concession de pêche aménagée de 401 récifs artificiels (RA) située dans la rade Sud de Marseille. Cette opération inédite en France, par son ampleur de 27 300 m3, constitue la plus grande concession de RA de Méditerranée. Ces RA, dont l’immersion s’est achevée en juillet 2008, offrent de nouveaux habitats à de nombreuses espèces par l’apport de substrats durs à proximité de l’herbier de posidonie et des fonds meubles de la rade. Cette diversification des habitats favorise le développement d’un réseau trophique favorable au recrutement et à l’installation de nombreuses espèces de poissons d’intérêt commercial. Les objectifs de l’opération sont la réhabilitation des fonds (compensation de la perte de surface d’herbier de posidonie en raison de l’aménagements de plages artificielles et du port de la Pointe Rouge) et le soutien à la pêche professionnelle artisanale côtière.
A partir de 2009, un suivi obligatoire a été mis en place pour 5 ans (2009-2014) afin de suivre l’évolution de : la colonisation des récifs (ichtyofaune et faune/flore benthique), des captures de la pêche (suivi par pêches expérimentales), de l’herbier de posidonie alentour (suivi de balisages, cartographie des habitats) et de l’état des structures (suivi en plongée et cartographie bathymétrique). Un suivi intermédiaire du peuplement de poissons a été réalisé en 2015, et de la colonisation benthique en 2016.
Dix ans après leur immersion, La poursuite du suivi a été confié au GIS Posidonie. Ce suivi concerne le peuplement de poissons, la colonisation benthique, l’herbier de posidonie jouxtant la concession des récifs et l’état des structures artificiels.
L’objectif de ce stage est de réaliser le suivi de la colonisation benthique des récifs artificiels. Pour cela, 2 protocoles seront mis en oeuvre :
– inventaire faunistique et floristique basée sur de l’analyse vidéo. L’étudiant.e devra réaliser le dérushage et l’analyse des vidéos et identifier les taxons. Les données nouvellement acquises devront être comparées à celles du suivi de 2016.
– suivi de photo-quadrats permanents permettant d’étudier la diversité et le recouvrement d’espèces. Les photo-quadrats acquis en 2016 et ceux qui seront nouvellement acquis devront être analysés (méthode d’estimation visuelle indirecte sur la photographie avec l’aide d’une grille subdivisée) et les données comparées à celles des suivis antérieurs (2009-2014).
Dans le cadre de ce stage, l’étudiant(e) sera en charge de la saisie et de l’analyse des données issues des 2 protocoles : logiciel CPCe, base de données sous Access, logiciel de statistique. Il/elle aura également la charge de la comparaison des données avec les suivis antérieurs. Si l’étudiant.e est
titulaire d’un certificat d’aptitude à l’hyperbarie 1b (au minimum), il/elle pourra participer à l’acquisition des données sur le terrain.
Compétences requises :
L’étudiant(e) doit savoir réaliser des analyses statistiques uni et multivariées. Il/elle doit connaître les espèces benthiques de la faune et de la flore méditerranéenne (étage infralittoral et circalittoral).
Il/elle devra faire preuve de rigueur, d’esprit d’initiative et de sens d’organisation pour réaliser ce travail.
Il/elle doit être à l’aise avec les analyses d’images photo et video.
Maîtrise de l’anglais souhaitée
Titulaire d’un CAH au minimum 1B sera un plus
Candidature :
Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser par courrier électronique à elodie.rouanet@univ-amu.fr