Proposition de stage Master2 sur les relations état/pression dans le cadre de la conservation des écosystèmes marins méditerranéens

Titre : Evaluation de l’état de conservation des écosystèmes marins méditerranéens soumis aux pressions anthropiques : mise en évidence des relations entre l’état et les pressions

Proposition de stage de niveau Master 2 : Stage rémunéré (indemnités de stage)

Résidence administrative : Campus de Luminy, MIO-Institut Pythéas, OCEANOMED, bâtiment IOA, 13288 Marseille Cedex 09

Lieu de réalisation du stage : locaux du MIO à Marseille, campus de Luminy

Durée et période du stage : 6 mois du 1er février 2020 au 31 juillet 2020

Encadrants : Sandrine Ruitton (MIO) et Patrick Astruch (GIS Posidonie)

Le projet s’inscrit dans le cadre du projet LIFE intégré MARHA (2018-2025), porté par l’Agence Française pour la Biodiversité, pour une gestion efficace et durable des habitats marins en France. Une des principales actions de ce programme est l’évaluation de l’état de conservation des habitats marins le long du littoral méditerranéen français, littoral exposé à de nombreuses activités humaines. Pour ce faire, des indices basés sur une approche écosystémique sont mis en œuvre. L’approche écosystémique est une stratégie de gestion intégrée de l’environnement ayant comme objectif sa conservation tout en bénéficiant de ses services. Ainsi, une gestion écosystémique tient compte du fonctionnement de l’écosystème dans un contexte d’activité anthropique afin de gérer au mieux les sources d’impact tout en maintenant l’activité humaine et en préservant un bon état environnemental.

L’objectif principal du stage est de mettre en relation les pressions anthropiques et l’état de conservation des écosystèmes marins méditerranéens, en particulier l’herbier à Posidonia oceanica, le coralligène, l’infralittoral rocheux et les grottes sous-marines. Dans le cadre de l’évaluation de l’état des écosystèmes marins, un travail d’évaluation basée sur une approche écosystémique est développé au laboratoire. La plupart des indices écologiques sont basés sur la prise en compte d’une seule ou d’un groupe d’espèces afin de rendre compte de l’état d’un habitat. Les indices qui ont été développés ici (EBQI : Ecosystem Based Quality Index) utilisent un modèle conceptuel de fonctionnement de l’écosystème et se basent sur l’évaluation de nombreux compartiments fonctionnels et ainsi permettent de prendre en compte sa dimension fonctionnelle, et non pas seulement sa structure ou certaines espèces emblématiques. Afin de bien interpréter ces indices et les rendre opérationnels pour les gestionnaires, il nous faut maintenant avoir une bonne interprétation vis-à-vis des pressions anthropiques s’exerçant sur le milieu. A partir de données d’évaluation de l’EBQI déjà acquises au laboratoire (plus d’une 100aine d’évaluations écosystémique de l’état des habitats marins), complétées par quelques nouvelles acquisitions de données, la première étape sera de développer une méthodologie de quantification des pressions anthropiques. A partir de là, il s’agira d’analyser les relations existantes entre l’état des écosystèmes et les pressions. La couverture géographique concernée par l’étude est la côte méditerranéenne française. Des collaborations existent avec les gestionnaires de façade et des liens étroits ont déjà été mis en place afin de rendre opérationnelle la méthode (notamment à travers la formation des gestionnaires) et permettre des retombées concrètes pour la gestion du milieu marin en particulier dans les sites Natura 2000. L’approche proposée ici est interdisciplinaire faisant intervenir l’écologie marine et le management environnemental.

Si l’étudiant(e) est titulaire d’un certificat d’aptitude à l’hyperbarie 1B (au minimum), il/elle pourra participer à l’acquisition de données sur le terrain.

Compétences requises :

L’étudiant(e) doit savoir réaliser des analyses statistiques uni et multivariées. Il/elle doit avoir des connaissances en écologie marine et de la faune et de la flore méditerranéennes. Il/elle devra faire preuve de rigueur, d’esprit d’initiative et du sens de l’organisation pour réaliser ce travail.

Maîtrise de l’anglais souhaitée

Titulaire d’un CAH au minimum 1B sera un plus

Candidature :

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser par courrier électronique à sandrine.ruitton@osu-pytheas.fr et patrick.astruch@univ-amu.fr

Proposition de stage Master2 sur les récifs artificiels de la baie du Prado

Etude de la colonisation benthique des récifs artificiels de la baie du Prado (Marseille)

Master 2 : Stage rémunéré (indemnités de stage)

Résidence administrative : GIS Posidonie, Campus de Luminy, MIO-Institut Pythéas, OCEANOMED, bâtiment IOA, 13288 Marseille Cedex 09
Lieu de réalisation du stage : locaux du GIS Posidonie à Marseille
Durée et période du stage : 6 mois à réaliser entre janvier et août 2020
Encadrante : Elodie Rouanet

Dans le cadre de l’opération RECIFS PRADO, la Ville de Marseille s’est dotée d’une concession de pêche aménagée de 401 récifs artificiels (RA) située dans la rade Sud de Marseille. Cette opération inédite en France, par son ampleur de 27 300 m3, constitue la plus grande concession de RA de Méditerranée. Ces RA, dont l’immersion s’est achevée en juillet 2008, offrent de nouveaux habitats à de nombreuses espèces par l’apport de substrats durs à proximité de l’herbier de posidonie et des fonds meubles de la rade. Cette diversification des habitats favorise le développement d’un réseau trophique favorable au recrutement et à l’installation de nombreuses espèces de poissons d’intérêt commercial. Les objectifs de l’opération sont la réhabilitation des fonds (compensation de la perte de surface d’herbier de posidonie en raison de l’aménagements de plages artificielles et du port de la Pointe Rouge) et le soutien à la pêche professionnelle artisanale côtière.
A partir de 2009, un suivi obligatoire a été mis en place pour 5 ans (2009-2014) afin de suivre l’évolution de : la colonisation des récifs (ichtyofaune et faune/flore benthique), des captures de la pêche (suivi par pêches expérimentales), de l’herbier de posidonie alentour (suivi de balisages, cartographie des habitats) et de l’état des structures (suivi en plongée et cartographie bathymétrique). Un suivi intermédiaire du peuplement de poissons a été réalisé en 2015, et de la colonisation benthique en 2016.
Dix ans après leur immersion, La poursuite du suivi a été confié au GIS Posidonie. Ce suivi concerne le peuplement de poissons, la colonisation benthique, l’herbier de posidonie jouxtant la concession des récifs et l’état des structures artificiels.
L’objectif de ce stage est de réaliser le suivi de la colonisation benthique des récifs artificiels. Pour cela, 2 protocoles seront mis en oeuvre :
– inventaire faunistique et floristique basée sur de l’analyse vidéo. L’étudiant.e devra réaliser le dérushage et l’analyse des vidéos et identifier les taxons. Les données nouvellement acquises devront être comparées à celles du suivi de 2016.
– suivi de photo-quadrats permanents permettant d’étudier la diversité et le recouvrement d’espèces. Les photo-quadrats acquis en 2016 et ceux qui seront nouvellement acquis devront être analysés (méthode d’estimation visuelle indirecte sur la photographie avec l’aide d’une grille subdivisée) et les données comparées à celles des suivis antérieurs (2009-2014).
Dans le cadre de ce stage, l’étudiant(e) sera en charge de la saisie et de l’analyse des données issues des 2 protocoles : logiciel CPCe, base de données sous Access, logiciel de statistique. Il/elle aura également la charge de la comparaison des données avec les suivis antérieurs. Si l’étudiant.e est
titulaire d’un certificat d’aptitude à l’hyperbarie 1b (au minimum), il/elle pourra participer à l’acquisition des données sur le terrain.
Compétences requises :
L’étudiant(e) doit savoir réaliser des analyses statistiques uni et multivariées. Il/elle doit connaître les espèces benthiques de la faune et de la flore méditerranéenne (étage infralittoral et circalittoral).
Il/elle devra faire preuve de rigueur, d’esprit d’initiative et de sens d’organisation pour réaliser ce travail.
Il/elle doit être à l’aise avec les analyses d’images photo et video.
Maîtrise de l’anglais souhaitée
Titulaire d’un CAH au minimum 1B sera un plus
Candidature :
Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser par courrier électronique à elodie.rouanet@univ-amu.fr

Le GIS Posidonie cherche un comptable unique

ASSOCIATION LOI 1901 – Recherche scientifique, basée sur le Campus de Luminy, Marseille 9ème

CHIFFRE D’AFFAIRES ANNUEL : 400 à 500 k€

EFFECTIF 6 à 8 personnes

recrute COMPTABLE UNIQUE – EMPLOY(E) ADMINISTRATIF(VE)

autonome, dynamique, motivé

à temps partiel : 24 heures /semaine – horaires à déterminer

Salaire (pour 24h/semaine) : entre 15 730 et 16 500 €/an soit, entre 1 310 et 1 375 € bruts/mois.

 

FICHE DE POSTE

Polyvalence indispensable : comptabilité, gestion analytique, un investissement dans le projet de l’association est attendu

Connaissance et maîtrise des logiciels WORD – EXCEL – CIEL COMPTA (module analytique) – Connaissance du code du travail et expérience de l’entreprise indispensables

Maîtrise des outils numériques

Tenue de la comptabilité générale et analytique (gestion de budgets)

Etablir les commandes fournisseurs – contrôle des factures

Etablir les factures (30 à 40 par an) et suivi des règlements clients

Déclaration mensuelle de TVA (sur les encaissements)

Contrôle des notes de frais

Règlement des frais, factures et salaires par virement

Informations données de la paye sur le site CEA- Suivi des congés payés

Préparation du compte de résultat et bilan financier annuel

Rapports de dépenses à établir régulièrement pour certains financeurs publics

Présentation des comptes et du rapport de gestion au Conseil d’Administration

 

Envoyer CV et lettre de motivation avant le 06/10/2019 à :

 

comptabilite@gisposidonie.org

et Laurence Le Diréach : laurence.ledireach@univ-amu.fr

Stage et emploi

Pour toute demande concernant les possibilités de stage ou d’emploi, merci d’adresser vos curriculum vitae et lettre de motivation aux différents laboratoires partenaires (Nice, Corté, Perpignan) ou  à Laurence Le Diréach laurence.ledireach@univ-amu.fr pour Marseille :

GIS POSIDONIE – Institut Pythéas – MIO – Oceanomed – Campus de Luminy, Case 901, 13288 Marseille Cedex 09

Le GIS Posidonie est habilité à accueillir des volontaires au titre du Service Civique. Le prochain recrutement est prévu en mai-juin 2020.