Le Guide de la faune profonde de la mer Méditerranée

L’Agence des Aires marines protégées (devenue l’Agence Française pour la Biodiversité en 2017) a mené entre 2008 et 2010 de vastes campagnes de prospection des têtes de canyons et bancs de roches méditerranéens français. La façade continentale a été explorée avec la campagne MedSeaCan et l’ouest de la Corse avec la campagne CorSeaCan. Les données ont ensuite été traitées, complétées et mises en forme par le GIS Posidonie et l’IMBE pour l’Agence des Aires marines protégées.

Le présent guide a été conçu à partir de données photographiques ou vidéos dans le but de fournir une aide à l’identification des principales espèces rencontrées au niveau des canyons méditerranéens, en utilisant des critères visuels simples. Chaque fiche espèce présente aussi bien des informations issues des campagnes (photographies, répartition bathymétrique, répartition géographique sur une minicarte, observations issues des vidéos), que des informations plus générales issues de recherches bibliographiques. Ce guide de la faune profonde de la mer Méditerranée n’est pas exhaustif et ne présente pas toutes les espèces observées durant les campagnes, seulement les plus emblématiques ou fréquentes au niveau des canyons sous-marins.

Pour acheter le livre cliquez sur le lien : Guide de la faune profonde de la mer Méditerranée

Guide de la faune profonde en Méditérranée_Couv_C1_15-5-17

Plus de 30 ans au service de la protection et de la gestion du milieu marin

L’objectif de cet ouvrage est d’évoquer plus de 30 années de recherche appliquée en environnement marin méditerranéen à travers les principaux thèmes auxquels la communauté de scientifiques et de gestionnaires du GIS Posidonie a contribué et collaboré. Ces grands thèmes ont fait l’objet de programmes, de partenariats, de suivis, de missions de terrain pour faire avancer la connaissance et sa diffusion. Plusieurs générations d’étudiants ont été formées en accompagnant et en participant à ces travaux. Des colloques et des ouvrages ont ponctué ces 30 années de travail pour la protection et la gestion de l’environnement marin. Outre les nombreux rapports et publications issus des travaux du GIS Posidonie en partenariat avec les laboratoires méditerranéens, ce sont aussi 30 ans d’aventures humaines et de rencontres maritimes sur l’eau et sous l’eau et une passion partagée pour la Méditerranée.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour visualiser et télécharger l’ouvrage.

GIS POSIDONIE_30 ans au service de la protection et de la gestion du milieu marin

Vidéo de Sandrine Ruitton

“Préservation et conservation des herbiers à Posidonia oceanica” – Le guide RAMOGE

Posidonia_ramogeCe document fait le point des connaissances sur Posidonia oceanica et apporte des éléments de réponse aux problèmes de préservation et de conservation des herbiers de Posidonie auxquels sont confrontés gestionnaires et décideurs, acteurs de la gestion du littoral. Il a été réalisé dans le cadre de l’Accord RAMOGE entre la France, l’Italie et Monaco, financé par RAMOGE (site web) et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et coordonné par le GIS Posidonie.

Ce document a été publié en 3 langues : français, anglais et italien.

Caulerpa taxifolia : l’expansion d’une algue tropicale en Méditerranée

Depuis une dizaine d’années, l’expansion en Méditerranée de l’algue d’origine tropicale Caulerpa taxifolia a connu un grand retentissement médiatique. Cette algue, qui n’occupait qu’un mètre carré en 1984, concernait en 2000 près de 6000 ha de fonds littoraux. Dans ce document, la description du phénomène est l’occasion d’expliquer comment une espèce exotique introduite dans un nouvel environnement est susceptible de le perturber. L’introduction d’espèces animales ou végétales, qui résulte directement ou indirectement des activités de l’homme (“pollution biologique”), est considérée par les organismes internationaux comme l’un des problèmes écologiques majeurs du 21 ème siècle. On sait que les introductions d’espèces sont déjà responsables d’un tiers des extinctions d’espèces dans le monde !

 Ce document a été réalisé dans le prolongement de deux importants programmes internationaux qui ont permis la publication de très nombreux travaux scientifiques sur Caulerpa taxifolia. Ainsi, 430 chercheurs, appartenant à 115 organismes, d’Espagne, France, Italie, Croatie, Tunisie et Turquie, ont regroupé leurs efforts, dans le cadre de programmes internationaux (Commission Européenne), nationaux et régionaux. Au total, une importante base de connaissances est aujourd’hui disponible sur les différents aspects du phénomène : biologie, écologie, physiologie, génétique, systématique, chimie, toxicologie, cinétique d’expansion, état cartographique, vecteurs de dissémination, modalités de la colonisation, aspects juridiques et techniques de lute. Un total de près de 600 documents scientifiques, dont une centaine de publications dans de grandes revues internationales, font de Caulerpa taxifolia l’espèce marine introduite la mieux documentée au monde. Par ailleurs, sept séminaires internationaux ont permis la confrontation des résultats des différentes équipes de recherche.

Plus particulièrement élaboré pour les enseignants, l’objectif du présent document est de présenter Caulerpa taxifolia, une algue bien singulière, d’aider à comprendre les raisons du succès inattendu de son expansion tirer des enseignements pour le futur.

Référence du document : GRAVEZ V., BOUDOURESQUE C.F., MEINESZ A., VERLAQUE M., COTTALORDA J.M., GUITTON L., BERNARD G., ESCOFFIER B., BONHOMME P., 2001. Caulerpa taxifolia : l’expansion d’une algue tropicale en Méditerranée. Conséquences pour l’environnement et les activités humaines. Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur & GIS Posidonie publ., Fr. : 1-25. ISBN : 2-905540-26-5.

Caulerpa_Taxifolia_Expansion_Page_de_garde

Caulerpa taxifolia : éléments de synthèse

Caulerpa_Taxifolia_Plaquette_DIREN_page_de_gardeCe document réalisé dans le cadre du programme de l’Union Européenne pour le contrôle de Caulerpa taxifolia vise à apporter les éléments de synthèse et de stratégie de lutte face à l’espèce introduite Caulerpa taxifolia en Méditerranée.

Référence du document : BERNARD G., GRAVEZ V., & BOUDOURESQUE C.F., 2000. Caulerpa taxifolia : éléments de synthèse. Plaquette Direction Régional de l’Environnement, PACA, Programme LIFE DG XI – 95/FA.3.1./EPT/782 & GIS Posidonie. GIS Posidonie publ., Marseille, Fr. : 28 p.ISBN 2-905540-25-7.

ECOMARE (MAST III) final report : Introductory guide to methods for selected biological studies in marine reserves

ECOMARE_page_de_gardeThe present guide was prepared in the framework of the ECOMARE project, a concerted action of the European Community Marine Science and Technology Program (MAST III, 2000) concerned with the ecological effects of Marine Protected Areas (MPAs) in the Mediterranean. The overall aim of ECOMARE was to unite and coordinate the efforts of a broad group of research teams involved in assessing the effects of protection in Mediterranean littoral ecosystems.
The specific objectives of this project were : (1) to establish the state of knowledge of the responses of marine communities to protective measures in Mediterranean littoral ecosystems ; (2) to identify the main research needs and steps forward to progress from the assessment of effects on exploited populations to the assessment of effects at the ecosystem level ; (3) to review and recommend working methodologies so that future investigations could be carried out in a coordinated and comparable manner.

Le “Livre Rouge” des végétaux, peuplements et paysages menacés de Méditerranée: bibliographie de l’ensemble des articles

livre_rouge_des_vegetaux
Le “Livre Rouge”, publié en 1990, présente une liste de végétaux, de peuplements et de paysages marins menacés en Méditerranée. Ce travail a été réalisé pour le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et l’IUCN par le GIS Posidonie en collaboration avec de nombreux chercheurs méditerranéens. L’ouvrage a été dédié à Gérard VUIGNIER qui y avait longuement travaillé avant sa disparition en Mauritanie. Le travail d’édition a été réalisé en grande partie par Eric BOULADIER et Jean-Marc SINNASSAMY.
Référence : BOUDOURESQUE C.F., BALLESTEROS E., BEN MAIZ N., BOISSET F., BOULADIER E., CINELLI F., CIRIK S., CORMACI M., JEUDY DE GRISSAC A., LABOREL J., LANFRANCO E., LUNDBERG B., MAYHOUB H., MEINESZ A., PANAYOTIDIS P., SEMROUD R., SINNASSAMY J.M., SPAN A., VUIGNIER G., 1990. MAP Technical Reports Series N°43, UNEP, Athens, PNUE, IUCN & GIS Posidonie.

Plaquette de sensibilisation – Méditerranée française : des espèces à protéger

plaq_espCette plaquette couleur intitulée : “Méditerranée : des espèces à protéger” a été réalisée par le GIS Posidonie, le Parc National de Port-Cros, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et a été illustrée par Natacha Müller. Les espèces protégées par la loi y sont présentées, ainsi que certaines espèces qui, bien que ne bénéficiant pas encore d’une protection légale, méritent notre plus grande attention.

Honneurs et Prix décernés au GIS Posidonie

2012 – Ordre national du mérite maritime (Chevalier, contingent C)

Décerné à Laurence Le Diréach au titre de ses activités au sein du GIS Posidonie.

2008 – Nomination au Prix de la coopération au Festival des Sciences et des Technologies de l’Université de la Méditerranée

1999 – Grand Prix de l’environnement CMAS

Le GIS Posidonie reçoit la Mention spéciale du Grand Prix International de l’Environnement Marin 1999 décerné par la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques (CMAS) au titre de 15 années de travail pour la protection légale, la conservation et la connaissance des richesses patrimoniales de la Méditerranée. A notre tour, nous remercions le jury pour la confiance et l’honneur qu’il nous a ainsi témoigné.

1996 – Prix de l’initiative du Crédit Coopératif de France

Le Crédit Coopératif de France décère au GIS Posidonie son Prix spécial de l’initiative pour l’originalité de la démarche et la gestion du GIS Posidonie. Merci à cette banque qui finance notamment de nombreux organismes du secteur non-lucratif.

1994 – Mention régionale du Prix Philipp Morris

Le laboratoire d’Ecologie marine de l’université de Corte (Corse), antenne locale du GIS Posidonie, reçoit la première mention régionale du Prix scientifique Philipp Morris pour les travaux de Gérard Pergent et de son équipe sur la lépidochronologie. Félicitations.

1991 – Lauréat de l’USTICA Award

Le GIS Posidonie reçoit le l’auréat de l’USTICA Award, au cours du 33° Rassegna Internazional delle Attivita Subacquee, pour l’ensemble de ses travaux en biologie marine.