Posidonia oceanica (Linnaeus) Delile

HerbierLa posidonie est une phanérogame, c’est à dire une plante à fleurs. Elle constitue des herbiers qui produisent des quantités importantes d’oxygène et qui offrent abri, frayère et source importante de nourriture pour la faune ; ce sont d’extraordinaires oasis de vie. La posidonie, qui n’existe qu’en Méditerranée, se rencontre depuis la surface jusqu’à 30-40 m de profondeur. Fragiles et vulnérables, les herbiers de posidonie régressent à cause de la pollution, des aménagements portuaires, des endigages et de l’action mécanique des ancres ou des arts traînants de pêche. La vitesse de croissance des posidonies est très lente et leur régression est irréversible à l’échelle humaine. Lorsque les herbiers diminuent, c’est toute la faune qui y a élu domicile qui est menacée. Les actions de maîtrise de l’assainissement et des aménagements, menées dans notre région, ont permis de ralentir ce phénomène de régression et parfois même de l’inverser. D’autres magnoliophytes marines (Cymodocée, Zostère) forment des herbiers ponctuels dans les petits fonds. Elles jouent un rôle similaire à celui de la posidonie.

Protection : protection en France par arrêté du 19 juillet 1988.