BABYCROS : recherche des habitats potentiels de nurserie pour les poissons dans les petits fonds de l’aire maritime adjacente du Parc national de Port-Cros

Les petits fonds côtiers sont caractérisés par une mosaïque d’habitats et des conditions physico-chimiques (température, salinité, lumière, hydrodynamisme) extrêmement contrastées selon les saisons et les sites et souvent peu étudiés entre 0 et 5 m de profondeur. Ces fonds sont le lieu privilégié de refuge et de croissance d’un grand nombre d’espèces de poissons au stade juvénile. Leur séjour près du bord, à faible profondeur est rendu possible par des conditions d’habitat et d’environnement particulières et favorables à une période donnée, qui leur confèrent la fonction de nurserie pendant une durée variable, selon les espèces, de quelques semaines à quelques mois.

A partir d’une exploration systématique des principaux habitats représentés entre 0 et 5 m de profondeur : herbier de posidonie, sable, roche infralittorale, galets etc., de la cartographie des habitats benthiques de ces petits fonds et de nouvelles explorations sur le terrain, une recherche et une caractérisation des habitats potentiels de nurserie peuvent être faites sur le territoire de l’aire maritime adjacente du Parc national de Port-Cros incluant les cœurs de Parc.

Le rôle fonctionnel de nurserie des petits fonds côtiers du territoire du Parc national est exploré à partir de recensements visuels des juvéniles de poisson par comptages en plongée libre ou en scaphandre autonome (transect, quadrat). Dans ce vaste territoire, les sites présentant des caractéristiques optimales sont visités, les espèces sont identifiées, les juvéniles dénombrés et leur taille estimée à 5 mm près. A chaque station, les paramètres abiotiques et biotiques de l’habitat sont relevés : profondeur, rugosité, pente, température, salinité, couverture végétale. L’échantillonnage sera réalisé entre Carqueiranne et Ramatuelle dans le courant du mois de juin, qui est une saison de présence de nombreuses espèces au stade juvénile dans les petits fonds côtiers. Les sites et les habitats dans ces sites les plus sensibles et où les juvéniles sont le plus abondants, à cette saison, seront localisés.