BABYCROS : Localisation et caractérisation des habitats de nurserie sur le territoire du Parc national de Port-Cros

Les zones d’alimentation et de croissance des postlarves et des juvéniles des poissons, avant qu’ils ne gagnent les habitats occupés par les adultes, sont assez mal connues. Pour beaucoup d’espèces côtières elles se situent dans quelques mètres d’eau. De nombreux habitats côtiers ont été détruits par ignorance de leur rôle fonctionnel.

Les petits fonds côtiers sont caractérisés par une mosaïque d’habitats et des conditions physico-chimiques (température, salinité, lumière, hydrodynamisme) extrêmement contrastées selon les saisons et les sites. Ils sont peu étudiés entre 0 et 5 m de profondeur. Ces fonds sont le lieu privilégié de refuge et de croissance d’un grand nombre d’espèces de poissons au stade juvénile. Leur séjour près du bord, à faible profondeur est rendu possible par des conditions d’habitat et d’environnement particulières et favorables à une période donnée, qui leur confèrent la fonction de nurserie pendant une durée variable, selon les espèces, de quelques semaines à quelques mois. Différentes espèces de poissons (mais pas toutes) présentes sur le littoral utilisent les petits fonds côtiers lors de leur stade de vie juvénile. Chacune a ses préférences en termes d’habitat, de saison, de qualité du milieu.

Le site d’étude correspond au territoire du Parc national de Port-Cros, aussi bien en cœur de Parc qu’en aire maritime adjacente : entre La Garde et Ramatuelle. Les petits fonds côtiers (entre 0 et 5 m de profondeur) du continent et des îles sont prospectés et étudiés dans différentes stations réparties sur ce linéaire côtier.

Les objectifs du programme BABYCROS sont :

  • d’améliorer les connaissances sur le peuplement de poissons juvéniles présent sur la côte et les îles à partir d’une caractérisation des habitats de nurserie favorables à ces espèces le long du littoral ;
  • localiser et caractériser (espèces/peuplement, type d’habitats, saison, etc.) les zones de nurserie ;
  • fournir une cartographie ‘de sensibilité’ des habitats de nurserie.

Ce travail a pour objectif d’alimenter la réflexion du Parc national, des Comités régional et départemental des pêches et des prud’homies de la zone et de contribuer à une meilleure connaissance des Zones Fonctionnelles Halieutiques en vue d’une protection et d’une co-gestion de celles-ci. Le programme BABYCROS bénéficie d’un soutien financier du FEAMP GALPA GALICA et de la région SUD.