Un programme d’actions pour le bon état de conservation des habitats naturels marins – MarHa

L’Agence Française pour la Biodiversité porte le programme LIFE intégré MarHa d’une durée de 8 ans comprenant 11 partenaires, scientifiques et gestionnaires, dont le GIS Posidonie, afin de rétablir et maintenir le bon état de conservation des habitats naturels marins qui abritent une importante biodiversité et nous rendent de nombreux Lire la suite…

Exposition ‘les récifs artificiels de la baie du Prado’ organisée par la mairie du 1er secteur de Marseille

Depuis plusieurs années la ville de Marseille met en œuvre une politique de préservation et de valorisation de son littoral et du milieu marin pour restaurer cette zone fortement dégradée par l’action de l’homme. Une des actions phares a été l’opération RECIFS PRADO, avec l’immersion de 27 000 m3 de Lire la suite…

Etude de la fonctionnalité de nurserie de l’étang de Berre et évaluation d’un besoin de restauration écologique – JUVABERRE

L’industrialisation du pourtour de l’étang de Berre (Bouches du Rhône, France) au cours du XXème siècle a conduit à une profonde modification de cet écosystème lagunaire. Une des principales modifications observées a été la régression extrêmement importante des herbiers à magnoliophytes (zostères) présents dans l’étang. Ces herbiers occupaient 8000 ha Lire la suite…

Code de bonne conduite pour les techniques de restauration des fonds marins

Si des techniques de restauration existent (et a fortiori si elles ne sont pas réellement au point), il convient d’éviter leur utilisation anarchique et abusive : réimplantations de Posidonia oceanica comme alibi à des destructions liées à de nouveaux aménagements, immersion de décombres rebaptisés “récifs artificiels”, mise en place de récifs Lire la suite…

Aménagement du littoral en Méditerranée… des ports, des ports, encore des ports ?

Tous les aménagements littoraux (ports, endigages, plages artificielles) sont concentrés sur les fonds de moins de 50 m (et plus particulièrement sur ceux de moins de 20 m). Sous ces aménagements, les peuplements (herbiers de posidonie, par exemple) sont détruits de façon irréversible, tout au moins à l’échelle humaine. Le Lire la suite…